La personne de confiance

Depuis une jurisprudence du TF de mai 2012, le SECO a mis l’accent sur la prévention des risques psychosociaux au travail. En ressort que les entreprises en Suisse doivent mettre en œuvre les mesures adéquates de prévention et de traitement des risques psycho-sociaux. Voir: commentaire concernant l’art. 2 OLT3 (annexe de mai 2011; document 302-A ss publié sur internet). Avoir une personne de confiance en entreprise (PCE) est une manière d’agir dans ce sens.
 

Définition et Objectifs

La Personne de Confiance en Entreprise (PCE) reçoit en entretien individuel, dans un cadre confidentiel, les cadres, les collaboratrices et les collaborateurs qui en font la demande alors qu’ils ou elles s’estiment en difficultés relationnelles - conflit, atteinte à la personnalité, harcèlement psychologique ou sexuel.

La PCE n'a pas  de lien hiérarchique avec la personne qu’elle reçoit.

La PCE entend en entretien confidentiel, la personne qui s'adresse à la PCE. Elle aide à la réflexion concernant la situation, propose éventuellement la médiation/un relai ou une autre prestation en adéquation avec la situation voire l’oriente si nécessaire sur une autre ressource. Elle peut aussi proposer l’ouverture d’une analyse de climat de travail. La PCE peut également proposer une enquête.

La PCE favorise une démarche constructive, ainsi que la gestion des problématiques par le système interne de l'entreprise qui emploie ses services (non substitution), accompagnement, gestion, formation.

Mission

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.

Vision

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content and make sure to add any relevant details or information that you want to share with your visitors.